LES ORIGINES DU FENG SHUI

Le Feng Shui est une science chinoise ancienne de plus de 4000 ans.

Certains érudits ont cherché à comprendre les raisons pour lesquelles des régions étaient plus prospères que d'autres, pourquoi les habitants y étaient en meilleure santé, vivaient dans l'opulence et bénéficiaient d'une bonne agriculture.

Les recherches ont porté sur l'analyse des territoires, notamment l'emplacement et les formes des montagnes, des collines, la position des cours d'eau ...
Puis, à l'échelle des villages, ils ont étudié la disposition des habitations entre elles, ils ont analysé les maisons individuellement et le rapport entre les habitants et leur environnement.

Ces observations ont soulevé des théories et des hypothèses donnant ainsi naissance aux principes fondamentaux du Feng Shui Traditionnel.
Une bonne configuration du paysage, l'eau et le vent en bonne quantité assurait aux personnes la perspective d'une vie durable.

La pratique du Feng Shui permet de déterminer les meilleurs emplacements pour les tombeaux et déceler les meilleurs sites pour construire des cités et pour bâtir des maisons.

De nos jours, le Feng Shui Traditionnel est toujours convoité en asie (Chine, Malaysie, Taiwan...) et il s'est répandu en occident depuis une trentaine d'années. Pour le rendre accessible aux occidentaux, le Feng Shui a été vulgarisé, on se réfère au Feng Shui New Age. Cette branche, basée sur la symbolique des objets, s'éloigne considérablement des fondements du Feng Shui Traditionnel.